Procès Beny Steinmetz

Révélateur d’un processus d’exploitation et de répression internationales.

Je lis dans la presse du 1er septembre 2022, à propos du procès en appel de Beny Steinmetz à Genève :

« La tension est montée d’un cran ce jeudi au procès en appel de Beny Steinmetz et de ses acolytes. Et pour cause. Le témoin attendu n’est autre qu’Ofer Kerzner, citoyen israélien, ancien pilote militaire, connu pour ses investissements en Ukraine, distingué homme de l’année 2016 à Kiev, nommé consul honoraire à Jérusalem, philanthrope, ex-partenaire en affaires du magnat des mines, et surtout ex-ami depuis qu’il a déclaré avoir accepté de rendre service au prévenu en montant une combine pour justifier des transferts d’argent. Ambiance garantie. »

Procès Steinmetz, jour 4: Le choc des titans - Le Temps , par Fati Mansour

Or, les combines pour voler le bien des Africains sont connues depuis longtemps. Les condamner relève du bon sens. Mais il serait tout aussi important de dénoncer le système mis en place qui les rend possibles.

Carte

J’avais publié en septembre 2013 un article sur la question, en évoquant le cas Steinmetz : Le sionisme, ennemi de l’islam et de l’humanité - Islam et engagement (tdg.ch)

Et au vu des faits, je ne suis pas sûr de verser dans le complotisme…

Mine


 Hani RAMADAN

Directeur du Centre Islamique de Genève

Tribune de Genève - Blog, 3 septembre 2022


© cige 2007-2022 - POSTFINANCE SUISSE - CHF : CH49 0900 0000 1772 2398 7 - EURO : CH34 0900 0000 1592 4550 1