Les propos malheureux de Jean-Pierre Chevènement

Burkini, voile, et raison naturelle 

Suite à la polémique suscitée non pas par le « burkini » ou le voile, mais par l’ignorance de ce que représentent les pratiques religieuses islamiques, Chevènement conseille la « discrétion » aux musulmans de France !

 

L’homme pressenti comme étant le futur président de la Fondation pour l'islam de France[1], affirme dans Le Parisien du lundi 15 août 2016 : 

« Les musulmans, comme tous les citoyens français, doivent pouvoir pratiquer leur culte en toute liberté. Mais il faut aussi qu'ils comprennent que, dans l'espace public où se définit l'intérêt général, tous les citoyens doivent faire l'effort de recourir à la "raison naturelle" ». 

Mon bon Monsieur, 

L’intérêt général serait que les politiques comme vous et les intellectuels français commencent à s’en prendre à l’analphabétisme religieux qui déjà génère un fanatisme laïcard violent sur fond d’extrémisme nationaliste et frontiste. 

Ce que dicte la « raison naturelle » est inscrit en grande partie dans la Déclaration des droits de l’homme, où il est clairement dit  que chacun est libre de pratiquer publiquement sa foi (Art.18). Si vous êtes incapable de comprendre ce que signifie la lumière révélée, en parfaite harmonie, dans l’islam, avec la lumière naturelle, tenez-vous-en au moins à vos propres principes !

La France, prise de vitesse, est en train de se couvrir de ridicule dans le monde entier en interdisant une tenue de bain, comme en interdisant le voile. Un peu de bon sens, la chose normalement la mieux partagée du monde, vous permettrait d’en prendre conscience ! 

Attention : Cette femme n'est pas une daeshiste munie d'un sabre et ayant coupé la tête d'un journaliste américain!

La participation de femmes musulmanes pratiquantes aux jeux olympiques souligne le caractère profondément arbitraire de toute contrainte sectaire en matière vestimentaire. Ces championnes n'auraient pas pu faire carrière en France, pays dit des libertés!

Votre invitation, qui revient à effacer les signes de la foi musulmane de l’espace public, est aussi déplacée que celle qui obligeait les juifs à cacher leur conviction parce que leur seule présence affichée pouvait provoquer des troubles, en attisant l’ardeur des imbéciles nazis. Or, ce sont les racistes nazis qu’il convenait alors de rappeler à l’ordre, pas les juifs ! 

Voilà ce que devrait vous dicter la saine raison, si vous n’étiez pas victime d’une doxa aveugle, profondément injuste et largement véhiculée par les médias, lesquels procèdent à un matraquage  journalier qui vise la stigmatisation de l’islam. Où est donc la rationalité que vous appelez de vos vœux, dans tout cela ?

La France est en phase de sortir de L’État de droit, si ce n’est déjà fait. 

On attendait mieux de vous.

On réclame d’authentiques républicains.


[1] Un président choisi par la monarchie élyséenne, mais certainement pas élu par les musulmans!

Hani RAMADAN

Directeur du Centre Islamique de Genève

Tribune de Genève, Blogs, 17 août 2016

© cige 2007-2017 - Compte bancaire : Union de Banques Suisses, Genève - n°33493800Q